• LE LIVRE DE L’EXPO
    128 PAGES PAPIER LUXE -GD FORMAT 280 X 280
  • UNE PIERRE DANS MON JARDIN
    EXPOSITION THIERRY COURTADON DU 1/09 AU 23/11 2015
  • Thierry COURTADON
    UN ENFANT DE LA PIERRE
  • LE JARDIN DU PALAIS-ROYAL
    UN LIEU PRESTIGIEUX AU CŒUR DE PARIS
  • L’ACTU EN DIRECT LIVE
    INTERVIEWS PARTENAIRES, REVUE DE PRESSE, ÉVÉNEMENTS, VIDÉOS… TOUT EST LÀ !

L’EXPOSITION

Un projet intimement lié à l'espace du Palais-Royal. En savoir +

LE SYNOPSIS DE L'EXPOSITION

Cette exposition d’une vingtaine d’œuvres originales s’inscrira dans la lignée des ambitieuses installations contemporaines qui se sont succédées dans le jardin du Palais-Royal, et notamment celles d’Arnaldo Pomodoro, Wang Du et Olivier Estoppey. Thierry Courtadon souhaite à son tour jouer sur les contrastes avec l’architecture du XVIIIe et son jardin maîtrisé, en y introduisant une matière brute et éclatée, qui tire sa beauté de sa force, et provoque l’émotion par le frémissement de sa matière.
Sur la thématique du jardin revisité, l’objectif est de transporter le visiteur urbain dans un dédale romantique de pierre et de bois, où les sculptures répondront aux allées mesurées de tilleuls et de marronniers. Colette et Cocteau seront également convoqués.  

20 ŒUVRES MONUMENTALES

LES ŒUVRES ET LEUR MISE EN SCÈNE
Parmi la vingtaine d’œuvres, dont des installations au travers desquelles chemineront les visiteurs, on trouvera notamment une série de six grands cubes qui jouera sur la métamorphose de la matière, des cocons de lave au creux desquels pourront se nicher les promeneurs ou des parterres de feuilles figées dans la lave.
L’action des éléments sera au­ssi suggérée avec des jeux sur l’eau et le vent. Le poids de blocs de lave à l’aspect tourmenté ancrera lourdement les sculptures dans le sol, tandis que les formes pures tendront éperdument vers le ciel.
Toutes les œuvres seront inédites, créées spécialement pour cette exposition, et marqueront une certaine inflexion dans le travail de l’artiste, plus poétique et organique.

Petites indiscrétions sur les œuvres en préparation

UN LIEU PRESTIGIEUX AU CŒUR DE PARIS

Le jardin du Palais-Royal

L’art contemporain y trouve un espace d’expression lors de l’installation dans la cour d’honneur des Colonnes de Buren et des fontaines de Bury en 1985.

Le jardin du Palais-Royal a été l’écrin d’importantes expositions de sculptures, Lipchitz ; Hommage à Niki de Saint-Phalle ; Botero ; Vana Xenou ; Arnaldo Pomodoro ; L’Homme qui marche placée sous le haut patronage de l’Unesco… Pascal Dombis dans les galeries. L’ensemble du domaine du Palais-Royal est classé monument historique depuis 1994. Il est également classé jardin remarquable. Le Domaine national du Palais-Royal est aujourd’hui géré, ouvert et animé par le Centre des monuments nationaux.

www.monuments-nationaux.fr

UN LIEU D’ART ET DE PATRIMOINE

Le Domaine national du Palais-Royal

Bâti et aménagé pour le Cardinal de Richelieu qui en fit don en 1642 au roi Louis XIII, le Palais-Royal est un magnifique témoignage de l’architecture palatiale et civile de la fin du XVIIIe siècle. En 1692, Louis XIV offre le Palais à son frère Philippe, duc d’Orléans. Propriété des Orléans jusqu’en 1793, les jardins deviennent au XVIIIe siècle un haut lieu de la vie parisienne. Le Palais-Royal connaît plusieurs transformations par la volonté du duc d’Orléans, faisant édifier les fameuses galeries et péristyles qui entourent le jardin dus à l’architecte Victor Louis.Témoin des évènements les plus marquants de l’histoire de France, alliance de lieux dévolus les uns au pouvoir, les autres à l’agrément, le Palais-Royal fut ainsi nommé la « capitale de Paris ». Au XIXe siècle, dans un contexte urbain en pleine mutation, le Palais-Royal va alors devenir le siège d’institutions politiques, administratives et culturelles. Le Conseil d’Etat s’installe en 1875, puis le Conseil Constitutionnel et le Ministère de la Culture créés sous la Ve République. La Comédie Française y occupe une place importante en contribuant au rayonnement artistique du Palais-Royal.

 

THIERRY COURTADON : UN ENFANT DE LA PIERRE

LA LAVE DE VOLVIC COULE DANS SES VEINES

Patiemment, en se confrontant au travail des anciens et en appréhendant la théorie aux Beaux-Arts, Thierry Courtadon a donné vie à un univers unique. En recherche constante de nouveaux équilibres, de nouvelles performances que dévoilerait la tranchy-andésite, il a été le premier à faire de cette pierre de la dentelle, à lui offrir l’impossible mouvement, à l’appréhender dans son esthétique et sa mécanique.

L’ATELIER : UN LIEU PRIVILÉGIÉ

L’atelier de l’artiste est situé au cœur d’une clairière, à proximité des carrières. Le rapport à la nature est quotidien, permanent. La variété des œuvres dénote de la recherche constante, et évoque parfois le travail d’un Brancusi dans la pureté et l’élévation ou d’un Richard Serra dans l’élan et la distorsion. Espace de dialogue entre ses différentes œuvres dont il conserve toutes les maquettes, l’atelier est un lieu privilégié pour l’élaboration et la perception de ses sculptures.

RÉFÉRENCES

UNE HISTOIRE DE SOUTIENS

LA CHAÎNE DES PUYS

 

En 2013, le Conseil départemental du Puy-de-Dôme ouvrait ses portes à la première grande exposition de Thierry Courtadon. Le succès fut incontestable. En 2014, l'artiste et ambassadeur de la candidature de la Chaîne des Puys - faille de Limagne au patrimoine mondial, proposait au Conseil départemental de renouveler cette collaboration fructueuse en l'aidant à monter une exposition d'envergure dans un haut-lieu de la capitale.

Ce sera Une pierre dans mon jardin, du 1er septembre au 23 novembre au Domaine du Palais-Royal à Paris.

L’esprit des lieux

À l’ombre d’un monument naturel présenté par la France pour inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO, la force primitive des volcans imprègne le travail de l’artiste.

Cet amour du matériau et ce respect de l’environnement s’inscrivent parfaitement dans l’esprit du projet patrimoine mondial, et illustrent la compatibilité entre présence humaine, activités économiques et préservation d’un site naturel.

LA CANDIDATURE AU PATRIMOINE MONDIAL

Une candidature gravée dans la pierre

Lors de l’évaluation internationale de la candidature de la Chaîne des Puys - faille de Limagne, le Conseil général du Puy-de-Dôme qui conduit ce projet depuis 2007, avait terminé la visite de terrain par une rencontre avec Thierry Courtadon dans son atelier, près de la gare de Volvic. Après avoir montré aux experts de l’UNESCO les carrières encore en activité dans ce site géologique d’exception, il s’agissait de faire comprendre que cette utilisation des produits volcaniques s’inscrivait dans une longue histoire artistique et artisanale locale, et répondait à un véritable savoir-faire, une utilisation noble aujourd’hui renouvelée par un artiste contemporain à dimension internationale.

Suite à la décision qui a été prise lors du 38e Comité du patrimoine mondial qui s’est tenu en juin dernier à Doha, de renvoyer pour compléments d’information le dossier Chaîne des Puys - faille de Limagne, le Conseil général du Puy-de-Dôme s’est engagé avec les acteurs du territoire dans un plan de travail en vue du réexamen de cette candidature à l’été 2016. Il s’agit notamment de maintenir la dynamique locale et nationale autour du projet à travers des événements culturels et artistiques ambitieux. D’où l’évidence du soutien à ce projet d’exposition dans un lieu parisien emblématique du Patrimoine, conçu sur une idée conjointe d’un artiste fier et engagé pour son territoire, et d’une institution qui a à cœur de le faire vivre et rayonner.

L’ASSOCIATION

UNE PIERRE DANS MON JARDIN

Cette association nouvellement créée a pour but de développer, mettre en valeur et promouvoir la sculpture contemporaine sur pierre de Volvic.

L’exposition éponyme dans le jardin du Palais-Royal est la première d’une série que l’association compte mettre en place en France et à l’étranger dans les années qui viennent.

06 76 83 59 82

NOS PARTENAIRES

CONTACTS

CHARGÉE DES RELATIONS PUBLIQUES ET DE LA COMMUNICATION DE L’ATELIER COURTADON

Karine Courtadon
+33 (0)6 76 83 59 82
karine-courtadon@orange.fr

ATTACHÉE DE PRESSE NATIONALE ET INTERNATIONALE

Emma de Linières
Agence À faire, à suivre
+33 (0)1 71 60 28 37 - +33 (0)6 09 76 80 93

edl@rp-afaireasuivre.com

ATTACHÉE DE PRESSE
RÉGIONALE

Rachel Corre
Conseil départemental du Puy-de-Dôme
+33 (0)4 73 42 24 84 - +33 (0)6 76 07 80 38

rachel.corre@cg63.fr